Sheikh Salih ibn ‘Abdul-‘Aziz Al-Sheikh comdamne les attentats d'Alger et de Casablanca


Sheikh ‘Abdul-‘Aziz Al-Sheikh (Mufti d'Arabie Saoudite)





Question :


« Vous avez peut être eu connaissance des attentats suicides à la bombe qui ont eu lieu en Algérie et au Maroc, qui ont causé la mort d’innocents au nom du djihad.

Donc, honorable Chaykh, quel est votre conseil à ce sujet ? »



Réponse :


« Je dis : ce qui a eu lieu en Algérie et au Maroc ne fait pas partie du Djihad ! C’est de l’injustice, une agression, un crime ! Celui qui nomme cela Djihad se trompe ! Qu’est ce que le Djihad ? Le Djihad à ses conditions. Tuer des innocents, des enfants, des célibataires et des gens en sécurité, ça c’est un Djihad ? C’est un mal et un fléau !


Ce grave attentat à la bombe qui a eu lieu en Algérie a entraîné la mort de trente-trois personnes et en a blessé plus de deux cent ! Et ce qui a eu lieu au Maroc, ce qui se sont explosés eux-mêmes, tous ceux-là ne sont pas appelés Moudjahidine ! Nous les appelons corrupteurs, criminels, pécheurs, fautifs !


Et il n’est pas possible d’appeler cela Djihad ! Nous ne devons pas nous tromper en inversant la réalité, ni leur donner la récompense des Moudjahidine ! Pas du tout !


Le Moudjahid, c’est celui qui accomplit le Djihad dans le vrai avec sa langue, et qui appelle à Allah, et qui sacrifie sa personne et ses biens dans le sentier d’Allah, qui appelle à Allah en combattant avec sa personne dans le sentier d’Allah par la prêche à Allah et en corrigeant les erreurs, qui éclaircit la communauté sur sa situation avec sagesse et douceur.


Quant au fait de tuer, de faire couler le sang et les attentats à la bombe, ceci, ô mes frères, fait partie des crimes !


Le monde musulman doit se rendre compte que ces attentats à la bombe ne représentent qu’un plan criminel accomplit par des personnes qui n’ont pas peur d’Allah dans leur cœur et qui n’ont pas de foi ! Celui qui rend licite le sang des musulmans est un mécréant ! Celui qui a la conviction que le sang des musulmans est licite, ainsi que le fait de faire couler le sang d’innocents, et qui voit que tout cela est licite, alors, celui-là aura rendu licite ce qu’Allah a rendu illicite, et c’est de la mécréance, qu’Allah nous en préserve.


Donc, il faut que nous ayons une position claire et juste ! Et nous ne devons pas justifier les crimes et leurs attribuer des récompenses qu’ils ne méritent pas. Car si nous le faisons, nous serions des falsificateurs et des menteurs. Non ! Plutôt, nous disons que ce sont eux les menteurs criminels !



Nous demandons à Allah qu’il nous préserve de leur mal et de leur mensonge. »


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog