PAGE 7 SUR 7



Le Prophète  répondit : « Que ceci ne vous empêche pas ! (c’est à dire faite ce que vous avez à faire) 8 ».


Il demanda encore : «Il existe parmi nous des gens qui vont chez les voyants. [Que penses-tu de ses gens-là ?] »


Il  répondit : « N’allez pas chez eux ! 9 …»


Il demanda encore : «Il existe parmi nous des gens qui tracent des traits (c’est à dire : sur le sable pour voir l’invisible) [Que penses tu de ces gens là ?] »


Il  répondit : « Il y avait un Prophète parmi les Prophètes qui traçait des traits, que celui dont son tracé est conforme au tracé du prophète alors ce sera bon » (C’est à dire : c’est une annotation du Prophète  qui montre que cela est impossible, jamais le tracé du charlatan, ne sera conforme au tracé du Prophète honnête et véridique » (car pour le prophète ceci était un miracle).


Ensuite il dit : « Ô Prophète j’ai une esclave qui garde les moutons pour moi à Ouhoud [près de la montagne de Ouhoud, à Médine], une foi le loup s’attaqua aux moutons et étant un être humain qui s’énerve comme tout le monde s’énerve, je l’ai giflé, et je veux l’affranchir. »


Le Prophète  lui dit alors : « Amènes-là ! »


Lorsqu’elle vint chez le Prophète , il lui dit [et ici est le but de l’exemple] :



« Où est Allah ? », Elle répondit : « Fi Sama (c’est-à-dire : Au dessus du ciel). Il demanda : « Qui suis-je ? », Elle répondit : « Tu es l’envoyé d’Allah ».


Le Prophète  se tourna vers son maître puis il dit : « Affranchis-la car c’est une croyante ! »



Le but de ce Hadith était de montrer l’exemple des Salaf Salihs qui transmettaient le Message au point que tout le monde était au courant, comme le Prophète  a dit :


« …Que le présent transmette à l’absent… ».


Et aussi : «…Transmettez de moi ne serait-ce qu’un verset !… ».

Tout en accomplissant eux-même les Hadiths



Les causes de l’ignorance de la vraie foi :


Les causes de l’ignorance de la vraie foi (al ‘Aquida as-Sahiha) sont au nombre de deux :


- L’ignorance de la vraie Sounnah (As-Sounnah as-Sahiha)


- L’inattention (ou l’insouciance) des musulmans en ce qui concerne la troisième base qui est :

Le chemin des Salaf Salihs





Majmou'a min Akhawat As-salafiyat (05/2001, Safar 1422)





Exemple : Les ignorants lorsqu’ils se préparaient pour voyager, ils s’en remettaient au premier oiseau qu’ils voyaient :

s’ils se dirigeaient vers la droite, la personne heureuse partait en voyage, s’il allait vers la gauche, la personne s’abstenait de voyager croyant que ceci annonçait une mauvaise journée.


8 Car ceci fait partie du polythéisme, [ NTD ].
9 Car ceci fait partie du polythéisme, [ NTD ].

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog